samedi 31 décembre 2022

SEMAINE 52 bis/22

LES FRINGUES ONT LA PAROLE 





TEL EST PRIS






PAGE BLEU





PAGE JAUNE





PAGE ROUGE




LA PENSÉE DE M. PROFILO



LE P’TIT PÈRE COMBLES





EDITO

        Comme le chantait le groupe Téléphone : « Voilà c’est fini ». Pour cette toute dernière publication, point de reportage d’actualité, j’ai choisi de mettre en ligne quelques-unes des rubriques qui m’ont accompagné tout au long de ces quinze années et qui ont contribué au succès de ce blog.  Elles représentent quelques notes de nostalgie, mais pas de regret, je suis arrivé au bout du bout.

Je vous souhaite à tous une joyeuse fin d’année 2022 et une excellente année 2023.

Et comme disait Valéry Giscard d’Estaing




10 commentaires:

DAN a dit…

Là au moins sur les habits des mannequins on peut comprendre ce qu’ils veulent dire !

Trouver la bonne position pour un photographe, pas toujours facile et je suppose que tu n’essaies pas de faire comme sur la quatrième photo…

Je connais bien l’atelier (AAtelier) du sculpteur Daniel Jouen 31 rue Raspail au Havre, une de ses sculptures se trouve dans le quartier de l’Eure rue Pierre Guinard.

Page bleue, page jaune, page rouge, bientôt ici hélas ce sera une page blanche…

Très jolie pensée de monsieur profilo, bravo à celui qui se cache derrière…

Si j’étais à la place du p’tit père comble je dirais : « Gédé regret à te voir quitter la scène, la pièce fut belle et l’auteur talentueux ». Alors moi aussi Gédé regret à te pour partir, mais comme disait Pascal Reydet on ne retient pas les nuages…

Bon vent Gérard et bonne fin d’année à vous deux !


Gédé de Le Havre a dit…

Bonjour Dan,

Je me doutais bien que tu connaissais l'Artelier et que tu le situerais tout de suite. J'ai pensé a terminé ce triptyque de couleur par une page blanche, mais j'ai renoncé.

J'aurais pu ajouter quelques autres rubriques emblématiques comme "messages personnels", "les fenêtres", "promenade le nez en l'air", mais ce n'est pas bon de prolonger les adieux.

Si je suis un nuage, je te promet de retenir la pluie. Pas de pleurs, juste quelques bons souvenirs et la satisfaction d'avoir trouver quelques amis très chers.

Bon week end et bonne fin d'année (ce qui correspond) à toi et Marie Jo et à demain sur ton blog.




ISA a dit…

Un blog d'une très haute qualité s'arrête... Dommage, je le dis sincèrement même si par manque de temps et nécessité de priorisation des activités, par rejet un peu aussi de l'ordi une fois le travail fini, je n'y suis plus venue depuis longtemps, j'ai vraiment apprécié le contenu de cette perle des blogs.

Je comprends que tu aies envie de passer à autre chose et de libérer du temps car je crois bien que s'il y a un monde dans lequel nombreux sont les gens débordés, c'est bien celui des retraités ! Et comme il ne faut pas non plus faire des choses non-obligatoires à contrecoeur, ton choix est le bon.

Longue vie, à bientôt et merci pour tous ces articles ! Et ton humour aussi bien entendu !

Gédé de Le Havre a dit…

Bonsoir Isa,

Merci de venir déposer un dernier commentaire sur ce blog. Comme je ne suis ni modeste, ni hypocrite, j'apprécie tes compliments flatteurs, comme ceux de Dan. Avec cet arrêt, j'ai l'impression de prendre une deuxième retraite, en espérant qu'elle soit aussi belle que la première.
Si tu lis cette réponse ce soir, je te souhaite un bon réveillon et en tout cas une bonne et heureuse année 2023.
Bisous

ISA a dit…

Malheureux que tu es !! Je blague, mais ne sais-tu pas qu'il ne faut pas présenter ses voeux avant le démarrage de l'année en question ? Cela porte malheur (à ceux qui y croient, bien sûr :-)). C'est ainsi qu'à Marseille on souhaite, jusqu'au 31/12 minuit, "un bon bout d'an" ! C'est vrai que née moitié bretonne et moitié normande, 22 années de vie à Marseille m'ont donné une troisième moitié marseillaise (et si, c'est possible).

Je reviens en fait ici car par curiosité, j'ai recherché le tout premier article de ce blog. Je ne l'ai pas trouvé car le classement par mois démarre en juillet 2007, sauf erreur. Je n'ai pas trouvé le moyen d'y parvenir par un autre biais. Et en faisant défiler les photos, je me suis dit qu'il serait vraiment très intéressant que de ce blog, tu extraies toutes les photos et les dessins et en fasses un album dans lequel les chapitres seraient les années ainsi commentées. Le rendu en serait un vrai aide-mémoire, un de ces livres de rétrospective que l'on aime bien feuilleter de temps à autre. Ce n'est qu'une suggestion bien sûr, j'ai bien retenu que tu ne veux pas partir sur d'autres nouveaux projets :-)

Grosses bises à vous deux, bon réveillon et... bon bout d'an !!

Gédé de Le Havre a dit…

Ma chère Isa,

Je me fous des croyances et superstitions diverses. Si tu n'a pas trouvé les débuts de ce blog c'est que j'ai du l'effacer à un moment ou Blogger avait limité la place. Mais j'ai édité toutes mes publications du début. Si j'en ai le courage, peut-être que je reprendrais.
Bon bout d'an à toi aussi...

phyll a dit…

salut Gérard,
avec 2023 une "grosse" page se tourne pour toi... c'est ton choix et on le respecte !!!
et pour cette nouvelle année, je te souhaite ainsi qu'à Michèle, plein de bonne choses !!!
amitié !! ;o)

Gédé de Le Havre a dit…

Bonjour Phyll,

Merci pour tes vœux.
Heureux de te retrouver ici. Pour cette nouvelle année, je ne fais, pour toi, qu'un seul vœu, celui que tu sortes vainqueur de ce combat dans lequel tu fais preuve de volonté et de courage.
J'espère qu'on pourra se revoir bientôt autour d'une table de resto entre pot'havrais.
Cordialement

Pascale B a dit…

Je voulais faire comme "ISA" mais je me suis heurtée à la même problématique.
Certes, il y a quand même beaucoup à voir et revoir sur ton blog mais je trouve son idée de rétrospectives excellente !
Affaire à creuser ?
Ce pourrait être une production virtuelle avec un livre à feuilleter sur internet et/ou sur papier ...
Je t'embrasse ainsi que Michèle

Gédé de Le Havre a dit…

Bonjour Pascale,

Pas de rétrospective : il n'y aurait pas plus d'auditeurs que pour les parutions régulières.
Pa contre, j'ai édité les premières années mai je n'ai pas continué, faute de temps. Pourquoi pas reprendre un jour, si l'envie m'en prends...

Bisous et merci pour ce petit commentaire de dernière minute.