samedi 20 février 2021

SEMAINE 08/21

ANNIVERSAIRE

 Il y a 105 ans 

          Le 26 février 1916, le paquebot « LA PROVENCE » était torpillé et coulait au large du cap Matapan (Méditerranée).

          LA PROVENCE est lancé en 1905, aux Chantiers de Saint Nazaire, en présence de Charles Roux, Président de la Compagnie Générale Transatlantique, Bien que son tonnage soit inférieur à celui de ses liners concurrents, dès sa 2ème traversée en mai 1906, à 21,71 nœuds de moyenne il bat de 4 heures au cap Lizard le paquebot DEUTSCHLAND, de la Compagnie Hapag. Ce record avait donné lieu à un pari entre deux passagers milliardaires à bord des 2 navires : Mrs. Rockefeller et Vanderbilt.

Il est aussi l’un des plus luxueux, le premier à être équipé de la TSF. C’est à son bord que fut édité le premier journal de la Transat « L’Atlantique » remis chaque jour aux 422 passagers de la 1ère classe. Il sera un succès commercial pour la transat, mais pour une carrière de courte durée (10 ans).


Il est également le premier navire à recevoir, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 à 0 h 15, l’appel à l’aide du TITANIC, alors qu’il faisait route vers Le Havre. Mais trop loin du lieu du naufrage, il ne put malheureusement intervenir.


Le 2 août 1914, LA PROVENCE est réquisitionné sous le nom de PROVENCE II pour devenir croiseur auxiliaire et participer à la surveillance du détroit de Messine. A partir de janvier 1915, il devient transport de troupes vers les Dardanelles.

Le 26 février 1915, alors qu’il se rendait à Salonique, avec 1700 hommes du 3ème régiment colonial à son bord, il est torpillé par le sous-marin U 35 commandé par Von Arnault de la Perrière, LA PROVENCE coule par la poupe en 17 minutes : 830 victimes dont le Commandant, le Capitaine de Frégate Henri Vesco ; 870 rescapés sont recueillis par le CANADA de la Compagnie Cyprien Fabre.

Caractéristiques :

Tonnage : 13 752 tonneaux

Longueur : 191 mètres

Largeur : 20 mètres

Vitesse : 22 nœuds

1362 passagers 3ème classe


SPORT 

UNE BELLE VICTOIRE

            Samedi dernier, les handballeuses havraises recevaient leurs homologues de Sambre Avesnois Handball. Match au sommet de la 2ème division, puisque les deux équipes se partageaient la 1ère place en attendant que Saint Maur joue son match en retard. La suprématie était en jeu et les havraises avaient à cœur d’effacer leur défaite d’un but en terre nordiste lors du match aller.

          Et les affaires commençaient bien puisque les ciel et marine menaient 5-1 à la 8ème minute. Mais les sambriennes se réveillaient et parvenaient à égaliser (8-8 21ème). Les havraises réagissaient par un 3-0 et conservaient l’avantage jusqu’à la mi-temps (14-12)

          Au retour des vestiaires, les nordistes revenaient d’entrée à un but et les 2 équipes se rendaient coups pour coups (17-16 36ème), jusqu’à ce que Hana Kvasova égalise (17-17 puis 19-19 40ème). S’ensuivit un laps de temps de 7 minutes au cours desquelles aucune des deux équipes ne trouvèrent le chemin des filets adverses. Enfin, les hacwomen reprirent l’avantage avec notamment le réveil de Louison Boisorieux qui inscrivit 5 buts dans les 10 dernières minutes et la gardienne Victoria Alric, intraitable devant ses buts (9 arrêts). Et grâce aux 2 derniers buts signés Tatiana Elisme, la victoire choisissait le camp havrais sur le score de 28-26.

Aminata Doucoure (6 buts) a mis le feu aux poudres en marquant 2 buts dans 5 premières minutes

La défense havraise est bien présente face à la tchèque Hana Kvasova


Les havraises n’ont pas ménagé leur ancienne coéquipière Laetitia Lapointe


Tatiana Elisme arrêtée plus ou moins régulièrement par Morgane Debono et Sabrina Habdellahi


Louison Boisorieux a assommé les sambriennes dans le dernier ¼ d’heure


La joie et la délivrance


Victoria Alric reçoit la coffret Marionaud en tant que meilleure joueuse du match

Ce fut un match spectaculaire (malheureusement à hui-clos) que se disputèrent les deux adversaires.  Mais si les sambriennes n’ont jamais démérité, il faut considérer que jamais elles n’ont mené à la marque et que les havraises ont mérité leur victoire qu’ils ont acquise non seulement par leur talent, mais aussi par leur volonté. Dans les moments un peu difficiles, elles ont su maintenir le cap et n’ont jamais rien lâché. Et le bénéfice est là : trois points de plus dans l’escarcelle et qui seront précieux dans l’objectif de la montée en ligue 1.

AGENDA

Lundi

22

Février

Sainte Isabelle 

Bonne fête à toutes les Isabelle


Journée mondiale du scoutisme





LA PENSÉE DE M. PROFILO






6 commentaires:

DAN a dit…

La « saga » des paquebots au nom des provinces Françaises est passionnante à l’image de celle que tu nous racontes. Cette histoire est émaillée de drames comme ici ou avec celle de la Bourgogne.

Les maillots de filles ont intérêt à être solide quand on voit comment ils sont tirés au cours d’un match. En tout cas bravo aux joueuses.

J’ai des Isabelle dans ma famille ou mes amies ; il va falloir que je n’oublie pas de leur souhaiter leur fête lundi prochain.

Ce n’est pas récent cette journée du scoutisme ? Il fait beau, les jeunes sont en habit d’été et ils ne portent pas de masque !

Quant à monsieur Profilo c’est la sagesse même, pas la dent, mais la philosophie !

Gédé de Le Havre a dit…

Bonjour Dan,

En ces temps de d'épidémie où on vaccine à tout va, sauf les prioritaires, je sors peu. Aussi, c'est la disette sur les sujets d'actualité havraise. Alors je me tourne vers le passé pour trouver quelques sujets intéressants comme le naufrage de La Provence.

C'est vrai qu'il y a toujours beaucoup de tirage de maillots au hand et les arbitres sont parfois un peu dilettantes sur ce sujet. Mais du moment que les deux équipes sont traitées au même niveau, disons que ça fait partie du folklore.

J'ai une Isabelle dans mes très proches. Espérons qu'elle se manifestera sous son pseudo "Isa" comme elle le fait quelquefois.

C'est mon expérience de la semaine qui a inspiré M. Profilo. A ce propos, il faut tordre le cou à cette réputation qui veut que le dentiste fait mal. Avec les outils de maintenant et l'anesthésie, on ne sent rien. (C'est quelques heures après qu'on a mal)

Bon week-end

Gédé de Le Havre a dit…

Re-bonjour Dan,

J'ai oublié de te préciser, suite à ta question : la journée du scoutisme c'est lundi 22. Les photos datent de septembre 2019 d'un rassemblement à la catène.

DAN a dit…

...j'allais justement te poser la question, mais tu y as répondu avant, merci et bonne fin de semaine à toi et Michèle !

phyll a dit…

salut Gérard,
je suis d'accord avec DAN en ce qui concerne tes historiques sur ces magnifiques paquebots !! et je pense qu'à l'avenir les paquebots actuels n'auront pas autant d'intérêt.....
pour Isabelle, ma soeur se prénomme ainsi, tout comme mon ex femme et mon ex compagne..... et même les scouts seront prêts ce jour là !... :o)
les dentistes sont les mal aimés des professions médicales mais quand il y a urgence on est bien content d'en trouver un qui nous reçoive illico !!!
bon weekend et bonne semaine à venir à vous deux !!! ;o

Gédé de Le Havre a dit…

Bonsoir Phyll,

C'est vrai que les paquebots d'aujourd'hui sont moins élégants que ces vieux bateaux. Aujourd'hui, on se soucie peu de l'esthétique. Et si un de ceux là coule au milieu de la Méditerranée, ça fera beaucoup plus de victimes...

Je vois que tu es cerné par les Isabelle ! Mais, apparemment, tu t'en sort...

Mon dentiste est un mec sympa et j'y vais sans contrainte.

Bon dimanche et bonne semaine.