dimanche 16 septembre 2018

SEMAINE 37/2018

SPORT


LE CHAUD ET LE FROID

1)    LE CHAUD

            Samedi 8 septembre, le HAC handball entrait dans le championnat de France de 2ème division en accueillant les franciliennes de Noisy-le-Grand. Quoique cette équipe soit une vieille habituée de la 2ème division qui termine régulièrement dans le top 5 de ce championnat, et que le HAC se présentait sans Katarina Stosic, victime d’un choc avec perte de connaissance lors du dernier match de préparation, le HAC, avec son équipe ambitieuse partait favori. Mais, sans doute paralysées par le désir de bien faire, les havraises cafouillaient leur handball et après 20 minutes de jeu, elles accusaient un handicap de 6 buts (6-12).Il fallut un grave incident sur lequel je reviendrais ci-dessous pour remettre les choses à l’endroit. La sortie dramatique de leur coéquipière Doungou Camara fut déterminante. Décidée à jouer pour « Doudou » elles sont enfin « montées dans le même bus » selon l’expression de la danois Stine Svangaard pour terminer la 1ère mi-temps à une seule longueur de leurs adversaires (13-14)

            Et au retour des vestiaires, remontées comme des coucous, les ciel et marine éclipsèrent complètement leurs adversaires en leur passant un 11-0 rédhibitoire (25-16 – 46ème minute). Dès lors il n’y eu plus de match, la suprématie des havraises était établie et le match se termina sur un score de 30-20 en faveur des locales.

            Voilà un championnat bien entamé. Avec cette victoire, le HAC est en tête du classement,  il lui restait à confirmer ce 1er succès à l'Espace du Littoral pour un derby contre Octeville s/mer. Ce qui fût fait, mais dans la douleur (photos et commentaires la semaine prochaine)

Tatiana Elisme (6 buts) fut déterminante dans la remontée à la fin de la 1ère mi-temps

La havraise Hadja Sawaneh a inauguré ses galons de capitaine par une victoire

Timide pour ses débuts en ciel et marine en 1ère mi-temps, la brésilienne Patricia Battista Da Silva s'est inhibé dans la 2ème période (3 buts)

Laura Chedru a démontré que sa sélection pour le prochain stage de l'équipe de France jeune est tout à fait méritée

La danoise Stine Svangaard a dominé la rencontre de sa classe (9 buts - 2 passes décisives) et à reçu le coffret Marionaud offert à la meilleure joueuse du match et remis par Sébastien Tasserie, l'adjoint aux sports.

1)    LE FROID

Aux environs de la 20ème minute, la franco-sénégalaise Doungou Camara, celle que tout le monde appelle familièrement « Doudou » s’effondrait en hurlant sa douleur sur le parquet de la salle des Docks, victime d’un geste hautement répréhensible. Aucun doute sur la gravité de la blessure : rupture des ligaments croisés du genou droit.

            Doudou, avait 2 objectifs, cette saison. D’une part, participer activement à la remontée du HAC en LFH et d’autre part, remporter avec le Sénégal la Coupe d’Afrique des nations. Et pour ce faire, elle avait mis tous les atouts de son côté : elle avait engagé, lors de ses vacances sénégalaises un coach sportif pour la maintenir en forme et elle avait repris la compétition très affutée, avec quelques kilos en moins. Mais « Adieu veaux, vaches, cochons, couvées » tous ses espoirs se sont effondrés quand cette adversaire l’a proprement fauché. Pourtant, elle avait alerté les arbitres peu de temps auparavant sur le traitement particulier que lui faisait subir quelques joueuses adverses. Ceux-ci avaient promis d’être vigilants. Mais trop tard. La coupable a écopé d’une exclusion temporaire de 2 minutes, la victime est out pour au moins 6 mois. Cherchez l’erreur !

Doudou est évacuée par Katerina Stosic et le kiné (il n'y a pas de civière aux Docks…)

Sharon Dorson console sa coéquipière

Maryam Garba offre le bouquet de fleurs qu'elle a reçu en tant que "coup de cœur" de la rencontre à Doudou

Doudou a du mal à retenir son émotion
Entre franco-sénégalaises, on retrouve un sourire

AUTOS - MOTOS


LA DEUX CHEVAUX A 70 ANS


            En 2018, la deux chevaux, la deudeuche, la deux pattes a 70 ans. Ce qui n’a pas échappé à Gilles Maillard et ses amis de l’association Citro-en-Caux qui, à cette occasion, ont organisé un rassemblement de 2CV, ainsi que ses dérivées (Ami6 et 8, Dyane, Méhari) le weekend dernier à Beuzeville la Grenier.




Le projet, initié par Pierre-Jules Boulanger, a abouti à un modèle construit à 250 exemplaires au 1er janvier 1939 qui furent détruits pendant la guerre pour ne pas que les allemands se les approprient. Et c’est le 7 octobre 1948, qu’elle est présentée officiellement au salon de l’auto et en 1949 qu’est commencée la production. Selon la volonté de son concepteur, c’est une voiture « pouvant transporter quatre personnes et 50kg de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximum de 60 km/h. pour une consommation de 3 litres aux cent, un faible coût d’entretien et un prix de vente du tiers de la traction. ».



Au fil des années, divers modèles ont vu le jour  En 1951, apparaît la fourgonnette adoptée par les PTT. En 1956, l’AZ devient AZL avec un « L » comme « luxe » avec une grande lunette arrière, une capote en tissu synthétique remplaçant la toile et des garnitures de sièges à rayures. La porte de malle apparaît en septembre




Anecdote : En 1984, Laurent Fabius alors premier ministre s’attire les foudres du président François Mitterrand pour se montrer un peu trop au volant de sa Ferrari 400. Dès lors, le premier ministre se rendra chaque semaine au Conseil des ministres en 2 CV Charleston.

La 2 CV France 3

2 CV cabriolet Millesime



Au début des années 80, elle commence à être boudée dans de nombreux pays à cause des nouvelles réglementations sur la pollution et la sécurité. Citroën connaîtra un dernier succès avec la série « Charleston », à qui appartiendra la dernière voiture sortie de l’usine française de Levallois-Perret en février 1989. Et c’est le 27 juillet 1990 à 16 heures que le tout dernier modèle sort de l’usine de Mangualde au Portugal. En 40 ans, ce sont 5 114 961 véhicules qui sont sortis des usines Citroën en France, en Belgique, Grande Bretagne, Allemagne et Portugal.

La 2 CV Fleur, assemblée en Angleterre, avec conduite à droite


Aujourd’hui, la mémoire de la 2 CV est pérennisée par les nombreux clubs en France et dans le monde. Les différents conducteurs se saluent lorsqu’ils se croisent, symbole d’un esprit de communauté. Un réseau de récupération et de reconstruction de pièces détachées sur internet permet aux différents propriétaires d’entretenir et de réparer leur voiture sans trop de problèmes.

PAGE JAUNE




dimanche 9 septembre 2018

SEMAINE 36/2018

ÇA SE PASSE AU HAVRE

         Il y a quelques temps, un vaisseau spatial non identifié, venant d’on ne sait où,  a atterri aux Jardins suspendus.



En reconnaissance du côté du « Bout du monde », les occupants de ce vaisseau ont été très impressionnés par la taille des humains.



ÇA SE PASSE AU HAVRE


UN MÉTIER SAISONNIER


Conducteur de char de corso









L'ACTU VUE PAR LES BIRDS




SPORT




NOUVELLE SAISON


           
           Hier soir, aux Docks, c’était l’ouverture du championnat de 2ème division de handball féminin. Et pour ce 1er match, les havraises ont disposé de Noisy le Grand 30-20 (photos et commentaires dimanche prochain)
            Auparavant, au cours de la semaine, l’équipe  a fait sa pub. Tout d’abord, au Centre commercial des Docks, mercredi après-midi, où la plupart des joueuses ont rencontré les clients de la galerie marchande. Les joueuses se sont pliées de bonne grâce aux exercices de dédicaces et de photos et selfies avec les jeunes de passage.





            Puis le soir, c’était au tour des mécènes, sponsors et bénévoles d’être invités au Art Sport Café pour un apéritif dinatoire au cours duquel les joueuses leur ont été présentées. Ce sont d’abord les nouveaux co-présidents Oumou Niang-Fouquet et Guillaume Milert qui ont pris la parole, ce dernier mettant l’accent sur le développement du sport féminin, souvent sous-estimé par les médias. Puis ce sont successivement Madame Agnès Firmin Le Bodo, député de Seine Maritime, et Sébastien Tasserie, adjoint au maire chargé des sports qui ont pris la parole pour réaffirmer le soutien des instances locales.
            Puis ce fut au tour de l’entraîneur Roch Bedos de présenter les joueuses, anciennes et nouvelles qui défendront les couleurs ciel et marine tout au long de l’exercice 2018/2019, et de fixer les objectifs pour la saison. En fait, il n’y en a qu’un : Etre champion de France de 2ème division et retrouver la LFH la saison prochaine





vendredi 31 août 2018

EDITO


EVOLUTION – TRANSFORMATION – REVOLUTION




            Comme je l’ai suggéré sur la page d’hier, je suis actuellement en vacances.  Je vais donc suspendre pour quelques jours mes publications. Mais il m’a paru judicieux de profiter de ce moment pour faire évoluer ce blog.

            Depuis plus de 12 ans, chaque jour, lecteurs fidèles, intermittents ou passagers, vous trouvez une publication nouvelle. Ceci demande, de la part de l’auteur une grande disponibilité (et je ne vous parle pas de l’imagination). Ce qui implique aussi pour certains sujets d’être traités dans l’urgence et pas toujours avec la profondeur que ça mériterait. Ce rythme convient de moins en moins à mon état physique. Je ne suis plus le jeune retraité de 60 ans qui partait, enthousiaste, à l’assaut de la toile. Devenu septuagénaire, cette périodicité m’oblige quelquefois à me forcer pour trouver une nouvelle idée, pour créer une nouvelle page et le plaisir n'est plus toujours au rendez-vous. Mais rassurez-vous, public fidèle, je n’arrête pas. Je ne suis pas encore enclin à plier mes gaules. Ce n’est pas encore l’heure. Celle-ci viendra bien un jour, mais ce n’est pas pour aujourd’hui.

            Aussi,  j’ai décidé, après y avoir réfléchi depuis quelques semaines de changer la périodicité de « CHRONIQUE ORDINAIRE », de la passer de quotidienne à hebdomadaire. Mais rassurez-vous fidèles lecteurs (et autres), le contenu,  l’esprit, la ligne éditoriale(comme dirait un journaliste), ne change pas. Vous retrouverez les mêmes rubriques. Bien sûr, ce qui se passe au Havre, mais aussi les pages bleu, rouge et jaune, les comptes rendus de hand (hélas ! pour certains), les bateaux, les autos, Monsieur Profilo, le P’tit Père Combles et les autres. Chaque dimanche, à 8 heures, la page traitera autant de sujet que j’aurai préparé (longuement) tout au long de la semaine. Et vous aurez toute la semaine pour lire et commenter (Dan et Phyll n’en ont pas l’exclusivité) ces parutions.

Je vous donne donc rendez-vous

Dimanche 9 septembre à 8 heures (ou après)

 Fidèlement et cordialement

GÈDÈ

jeudi 30 août 2018

CARTE POSTALE

de ROYAN


ROYAN est situé dans le département de la Charente Maritime (Région Nouvelle-Aquitaine). Principale ville de la Côte de Beauté, avec ses 18393 habitants (en 2015), Royan est avant tout une des principales stations balnéaires de la côte atlantique, dotée de 5 plages de sable fin, également équipée d’un port de plaisance d’un millier d’anneaux ainsi que d’un port de pêche.





mercredi 29 août 2018

SPORT

DIMANCHE, JOUR DES FINALES

Pour la petite finale, attribuant les 3ème et 4ème places, face aux bretons de SAINT GREGOIRE RENNES, OCTEVILLE s'est incliné aux tirs aux buts 30-29 (25-25 à la fin du temps réglementaire)





Et c'est le HAC qui remporte le tournoi en disposant relativement facilement des nordistes de LHOMME 31-17