samedi 19 octobre 2019

SEMAINE 42/19

EDITO

          Une nouvelle fois ce matin, nouvelle mauvaise surprise, aucune publication à 8 heures !!! Comme la dernière fois, tout mon travail de cette semaine, programmé en bonne et due forme pour une publication à 8 heures ce matin, a disparu !!!
          Je demande donc à mes fidèles lecteurs (et aux autres) de m'excuser pour, selon la formule, cet incident indépendant de ma volonté, et je leur demande un peu de patience afin de me donner le temps de reconstituer tout ce que j'avais construit tout au long de cette semaine.
         Rendez-vous donc dans quelques (petites) heures.


EDITO (2)

Il est 10 h 30, tout est refait, malgré les caprices de Blogger. Les mécanismes de ce serveur sont impénétrables, Mais avec un peu, beaucoup de patience on peut y arriver. J'espère que j'ai bien restitué ce que j'avais construit la première fois. Je vous souhaite bonne lecture et de passer un bon weekend et une bonne semaine.

SPORT

RETOUR À LA NORMALE

            Après la désillusion de la semaine précédente à Rennes, les handballeuses du HAC n’avaient pas le choix samedi soir : la victoire était impérative.
            Et ce sont les aulnaisiennes de Sambre Avesnois Hand Ball qui se présentaient aux Docks, fières d’avoir obtenu leur première victoire la semaine précédente contre Octeville. Néanmoins, celles-ci restaient à la portée des havraises qui bénéficiaient du retour de Katarina Stosic et de Tatiana Elisme.
            Hélas, alors que Stéphane Pellan, l’entraîneur souhaitait que ses joueuses tuent le match d’entrée, les nordistes étaient loin de se comporter en victimes expiatoires. Par trois fois les havraises obtenaient un avantage de 2 buts, mais à chaque fois les sambraisiennes parvenaient à égaliser (6-6 / 9-9 / 13/13). Et à la mi-temps, malin était celui qui savait quel camp la victoire choisirait-elle. C’est quand même les havraises qui viraient en tête à la pause  mais avec le plus petit des avantages (14-13).
            En deuxième mi-temps, les joueuses des deux équipes nous rejouaient la même partition  Ce n’est qu’à la 53ème minute que les havraises obtinrent un avantage consistant (26-21). Dès lors, elles s’appliquèrent à maintenir leurs adversaires à distance et c’est sur le score de 30-26 que résonna le gong final.

Pour sa rentrée, Katarina Stosic s'est vite remise dans le bain

Irène Fontan a été la meilleure marqueuse du match : 13 buts dont 8 sur 8 aux pénaltys

Face à face entre l'ailière havraise Joséphine Nkou et la gardienne sambraisienne Laetitia Sebou

L'aérienne Tatiana Elisme

Malgré son engagement, la pivot Sharon Dorson s'est montrée moins efficace qu'à l'habitude (1 but)

Les Att'HAC hand (le club des supporters du HAC handball) ont fêté ce soir là les 10 ans de leur association et les co-présidentes Kalynka Prévost et Sophie Gini ont soufflé les bougies




Irène Fanton, avec ses 13 buts marqués, a bien mérité le coffret Marionaud dévolu à la meilleure joueuse du match


Malgré cette victoire, les havraises restent à la 6ème place, à une rencontre de la fin des matchs aller. Il n’y a donc pas de temps à perdre pour accrocher une des 4 places qualificatives pour les play-offs. Ce soir, elles se rendent à Achenheim. Un match très difficile chez l’ex-entraîneur havrais Aurelien Duraffour qui vient de ramener une victoire d’Octeville et qui se trouve juste devant le HAC au classement. Une nouvel échelon de l’échelle à ne pas manquer.



CA SE PASSE AU HAVRE

FOIRE À TOUT RUE DE PARIS

            Ce weekend, était organisée une foire à tout rue de Paris. Hélas, la météo n’a pas été généreuse avec l’événement et beaucoup de participants ont plié boutique dès l’après-midi du dimanche, l’abri des arcades n’étant pas efficace à 100 %.






CA SE PASSE AU HAVRE

ENTRETIEN

            Le promeneur de l’Esplanade Nelson Mandela qui lève la tête en passant devant la Catène de Vincent Ganivet peut découvrir une paire de cordistes qui travaillent sur le sommet de la pile de containers. Il s’agît tout simplement de vérifier le boulonnage et d’effectuer quelques nettoyages sur l’œuvre.






CA SE PASSE AU HAVRE

EXPO

            Jusqu’au 26 octobre, l’association Temps Libre expose 150 peintures (acryliques, huiles, pastels et aquarelles). Chaque artiste expose 2 ou 3 œuvres sur tous les sujets, paysages, animaux, portraits, Le Havre, etc et une sur le thème « La boîte à couleurs ».







Parallèlement à cette exposition le Comité Perrey, expose quelques belles photos sur les cimaises du niveau inférieur.




L'ACTU PAR LES BIRDS




samedi 12 octobre 2019

SEMAINE 41/19


SPORT

MAUVAISE PIOCHE


            Après la belle victoire du samedi précédent aux Docks face à Palente Besançon, on pouvait penser que cette victoire était la pierre d’angle d’un parcours qui conduirait les havraises vers les sommets de la 2ème division. Et c’est l’esprit conquérant que nos handballeuses se sont rendues à St Grégoire Rennes pour inscrire une deuxième victoire à leur palmarès. Mais ce soir là, elles ont appris qu’il ne suffit pas de vouloir la victoire pour l’obtenir, encore faut-il aller la chercher.

Et dès le début du match ce sont les bretonnes qui mettaient la main sur le match, bien décidée à ne pas la lâcher (12–4 – 24ème minute). Et là, les havraises ont appris une nouvelle leçon : C’est que quand on marque 3 buts en 25 minutes, au football c’est un exploit, au handball c’est nul. Et pour redresser la situation, c’est très compliqué. Et pourtant un sursaut leur a permis de revenir à 4 buts des bretonnes à la mi-temps.

            En seconde mi-temps, les ciel et marine ont continué à grignoter leur handicap pour revenir à 1 but des locales (17-16 – 43ème minute). Mais malheureusement, ça s’est arrêté là. Face aux passes approximatves et aux tirs foireux des normandes les rennaises repartirent de l’avant pour obtenir un avantage de +6 (24-18) à une minute du gong. Deux buts havrais dans les dernières secondes ne changeront rien à l’affaire (score final 24-20). Les havraises repartirent de la Bretagne avec une nouvelle défaite.

La poignée de supporters des Att'HAC Hand qui ont fait le déplacement, sont prêts à faire beaucoup de bruit.

En 1ère mi-temps, Stéphane Pellan tente de remettre ses filles dans les rails

Au retour au vestiaire, les mines sont moroses (de g. à dr. Laura Chédru, Joséphine Nkou et Claire Mussard)

La défense bretonne n'a pas été tendre avec nos joueuses mais il en faut plus pour arrêter Sharon Dorson (5 tirs = 5 buts)

Louison Boisorieux n'a eu aucune pitié pour ses anciennes coéquipières (6 buts)

Le dernier but signé Romane Frécon ne changera rien à l'histoire


          A la 6ème place (sur 8), on peut dire que, alors qu’on en est qu’au début du championnat, la montée en LFH est de plus en plus lointaine. Certes, il manquait samedi dernier 3 éléments essentiels de l’équipe (Kataria Stosic, Patricia Battista et Tatiana Elisme), mais si le retour de ces joueuses changera la donne, en attendant tous les points perdus contre des équipes largement à la portée des havraises, manqueront quand il s’agira de faire les comptes à la fin de la compétition.
            Ce soir, de sont les nordistes de Sambre Avesnois qui viendront au Docks, avant-dernières avec une seule victoire, acquise la semaine dernière contre Octevile. Une nouvelle défaite des havraises deviendrait rédhibitoire pour la suite des opérations. 

Dans le cadre de cette 6ème journée de championnat, le HAC handball s’associe à OCTOBRE ROSE. Tous les spectatrices et spectateurs habillés en rose sont invités gratuitement à assister au match.

LIRE AU HAVRE

SOPHIE GUILLAUME-PETIT RÉCIDIVE

            Auteur de LE HAVRE, 500 ANS D’ANECDOTES et de LE HAVRE QUIZZ CITY, Sophie Guillaume-Petit a repris la plume et parcouru durant 2 ans les routes des 5 départements normands pour y traquer tout le patrimoine, les anecdotes grivoises et coquines de la région, qu’elle a rassemblés dans MA NORMANDIE DRÔLE ET COQUINE, illustré des photos de Nicolas Rougeulle.
           


Mercredi, Sophie Guillaume-Petit était à la Galerne pour y rencontrer ses lecteurs et dédicacer ce dernier opus.





ESCALE

ARTANIA
            Spectacle inhabituel pour les promeneurs de la plage lundi dernier : le paquebot ARTANIA levait l’ancre pour Amsterdam à 14 heures, heure insolite pour les escales des croisiéristes qui passent, en général, la journée à quai avant de répartir dans la soirée.

Construit en 1984 pour Princess Cruises aux Chantiers de Wärtsilä à Helsinki (Finlande) sous le nom de ROYAL PRINCESS, a été baptisé par Lady Diana. En juin 2005, il devient ARTEMIS, pour des croisières exclusivement réservées aux adultes. Vendu en 2009 à Phoenix Reisen, il reste exploité jusqu’à sa livraison par la P&O en avril 2011. En devenant ARTANIA,  Il subira une refonte dans des chantiers allemands et sera transformé à nouveau en 2014 pour remplacer les moteurs. Dans le même temps 152 balcons sont installés aux ponts 7 et 8.


Caractéristiques :
Pavillon : Bermudes (Hamilton)
Tonnage : 44 588 Grt
Longueur : 230.6 m
Largeur : 29.2 m
Capacité passagers maxi : 1260
Nombre de cabines : 594
Tirant d’eau : 7.8 m
Vitesse de croisière : 18 nœuds
Membres d’équipage : 420

CA SE PASSE AU HAVRE

SORTIE EN QUATAMARAN





LE P'TIT PERE COMBLES


samedi 5 octobre 2019

SEMAINE 40/19

CA SE PASSE AU HAVRE


VÉLOTOUR


            Ils étaient 7150, ce dimanche matin, au Fort de Tourneville, sur leur vélo, pour participer au 6ème vélotour du Havre, malgré la météo incertaine mais qui fût clémente pour les premiers participants mais pas pour les derniers partants qui durent affronter pluie et vent.

            Les sites traversés étaient le cimetière Sainte Marie, le centre de maintenance LIA, les services techniques de la Ville du Havre, le Lycée Lavoisier, le Centre de recyclage du Havre Nord, UNIFER environnement et le Tétris. A cette boucle de 18 km, les courageux pouvaient ajouter 2 boucles de 3 km chacune pour visiter le Lycée Lavoisier, l’IUT de Caucriauville d’une part et le Centre Incendie du Havre Nord, les jardins suspendus et le stade de la Cavée Verte.
          Pour cause de vent fort, les sites de la forêt de Montgeon, l'arboretum de connifères et le golf du Havre-Montgeon ont été malheureusement gommés du programme.

Le lycée Schuman - Perret

L'IUT


Pose-ravitaillement à l'école Jules Guesde


Centre de maintenance LIA


Centre de recyclage Havre Nord

Centre d'incendie et de secours Le Havre Nord

Les jardins suspendus


CA SE PASSE AU HAVRE


L’ESPLANADE NELSON MANDELA


            Samedi dernier, le Premier Ministre Edouard Philippe est venu faire un passage par Le Havre pour inaugurer l’esplanade Nelson Mandela dont il est à l’origine du projet.

            Autrefois « Grand quai », il était devenu « Quai Southampton » le 20 juin 1913. Aujourd’hui, ce lieu nouvellement aménagé en lieu de promenade, porte le nom du Prix Nobel de la Paix 1990. 

Le Grand Quai

Le quai Southampton




CA SE PASSE AU HAVRE

A LA SAINT MICHEL...






ESCALE

SPIRIT OF DISCOVERY

            Vendredi, le SPIRIT OF DISCOVERY était pour la première fois dans les bassins havrais. C’est le premier paquebot construit par la compagnie Saga Cruises, celle-ci ne possédant jusque-là que des navires de deuxième main. Construit aux  chantiers Meyer Werft à Papenbourg (Allemagne), il a débuté son service le 23 juillet 2019.


          Particularités : Toutes ses cabines sont dotées de balcons privés et il dispose d’un nombre important de cabines pour personnes seules, les paquebots de la Saga Cruises étant uniquement réservés aux personnes de plus de 50 ans.



Caractéristiques :
Pavillon : Malte
Tonnage : 58 250 Grt
Longueur : 236.1 m
Largeur : 30.8 m
Tirant d’eau : 7.5 m
Capacité passagers : 999
Nombre de cabines : 540
Membres d’équipage : 517
Vitesse de croisière : 21.4 nœuds

JEU A LA CON

LE JEU DES CITATIONS

Parmi ces  citations, laquelle n’est pas de Jacques Chirac ?



- Ne poussez jamais le chat dans les recoins
- On n'exporte pas la démocratie dans un fourgon blindé
- Le gaullisme sans de Gaule, c’est vouloir faire du civet sans lièvre
- Elle met du vieux pain sur son balcon pour attirer les moineaux, les pigeons
- Clic clac, merci Kodak

L'ACTU PAR LES BIRDS