lundi 30 septembre 2013

ANNIVERSAIRE

LE 30 SEPTEMBRE 1955…

…disparaissait James DEAN . A 24 ans, l’acteur américain périssait dans un accident sur la route de Salinas au volant d’une Porsche 550 spyder.


Après seulement trois films (A l’est d’Eden, La fureur de vivre et Géant) cette disparition tragique fait de lui un mythe qui laisse une trace intemporelle dans le panthéon du cinéma américain.




dimanche 29 septembre 2013

SPORT

ET DE QUATRE !

C’est à Saint Herblain, que les handballeuses nantaises (3 matchs, 3 défaites) ont reçu, hier soir, leurs homologues havraises (3 matchs, 3 victoires).
Malgré ces chiffres c’est avec une certaine humilité que les havraises ont abordé cette rencontre, et elles n’avaient pas tort. Les roses étaient mieux que des victimes expiatoires et l’ont fait vite savoir, le HAC ne prenant l’avantage qu’à la 18ème minute, pour n'arriver à la mi-temps qu'à égalité (14-14).

            La deuxième mi-temps fût tout aussi indécise, les deux équipes prenant l’avantage tour à tour. Et c’est en toute fin de partie, après un pénalty raté par les nantaises, que la victoire est définitivement passée dans le camp havrais (26-28).

Amandine Tissier défie la défense nantaise
Il y a eu des coups...
...et des bobos (sans gravité)
Temps mort : Aurélien Duraffourg donne ses consignes à ses "filles"
La défense havraise constate les dégâts après le tir de Wendy Lawson
Beaucoup de détermination dans le geste de Laurissa Landre
La défense nantaise stoppe l'assaut d'Amandine Tissier
Jessica Alonso Bernardo appliquée pour réussir son pénalty
59ème minute : pénalty raté pour Estelle Nze Minko, la victoire vient de choisir définitivement son camp...
...et c'est le bonheur chez les supporters havrais qui avaient fait le déplacement à Saint Herblain
Jessica Alonso Bernardo et Amandine Tissier laissent éclater leur joie
Le salut traditionnel aux supporters havrais

4 victoires pour 4 matchs joués, on ne pouvait rêver meilleur début de championnat. Néanmoins, il va falloir élever le débat dès dimanche prochain aux Docks, pour recevoir un des favoris du championnat, à savoir les filles de Fleury, managées par un certain Fred Bougeant. Heureusement, on peut penser que ce match marquera les débuts en championnat sous les couleurs ciel et marine de sa canonnière Jasna Toskovic de retour de blessure.

mardi 24 septembre 2013

AGENDA

Mardi

24

Septembre

Ste Mercedes


Bonne fête à toutes les Mercedes





lundi 23 septembre 2013

AGENDA

Lundi

23

Septembre


Ste Faustine

Bonne fête à toutes les Faustine


samedi 21 septembre 2013

SPORT

CARTON PLEIN

Les Docks étant pris par une autre manifestation, nos handballeuses  qui portent si haut les couleurs havraises ont du s’exiler dans la campagne environnante pour recevoir lors homologues de Besançon. Grand merci donc à la municipalité d’Octeville pour avoir permis le déroulement du match dans sa salle du Littoral.


Après les nîmoises sévèrement défaites aux Docks, après cette éblouissante victoire en terre girondine face à Mios, c’est au tour des bisontines de mordre la poussière face aux havraises insatiables. Après un début un peu chaotique, les doubistes arrivaient au ¼ d’heure avec 2 buts d’avance. Un temps mort demandé par l’entraîneur havrais Aurélien Duraffourg remettait les « ciel et marine » sur les rails et plus rien ne devaient leur arriver. Après avoir atteint la mi-temps avec 7 buts d’écart, la 2ème mi-temps se transformait en cauchemar pour leurs adversaires qui terminaient avec 2 cartons rouge à la dernière minute et un retard de 18 buts (39-21).

Au début du match, les francomtoises étaient remontées comme des pendules et montaient à l'assaut des buts havrais
L'angoisse du gardien de but au moment du penalty
Laisse aller, c'est une valse...
Natalia Valisskaya défie Linda Pradel
Ana de Sousa dans son exercice favori
Aminata Sow tire au but sous le regard d'un jeune supporter enthousiaste
Amandine Tissier n'a pas peur d'aller au contact
Roman Frecon à l'exercice du penalty
Moniky Novais Bancilon fait les frais de l'intransigeante défense havraise
L'amplitude du score a permis à Aurélien Duraffourg de faire reposer ses cadres en fin de partie et donner du temps de jeu aux jeunes joueuses comme la caucriauvillaise Niouma Sawaneh
Carton rouge et pénalty pour Natalia Vasileuskaya qui stoppe irrégulièrement Gina Lorentsen qui est rentrée en fin de match, de retour de blessure. 
Gina Lorentsen se fait justice elle-même et en marquant son 1er but de la saison, clos la marque du match
Trois matchs --> trois victoires, les havraises peuvent faire éclater leur joie.
Julie Dazet, à la fois meilleure marqueuse (8 buts) et élue meilleure joueuse du match.