mercredi 29 septembre 2010

LE CHIFFRE DU JOUR



M E R C I
et en route pour les 50 000... (si vous le voulez bien !)

mardi 28 septembre 2010

BREVES

  • Marine Le Pen propose à Bruno Gollnisch d'être son second. Une torpille sous-Marine en quelque sorte.
  • Le projet de loi sur la déchéance de nationalité pour les naturalisés récents qui aurait tué un policier ou un gendarme est discutée aujourd'hui au parlement. Pour un nouveau français, il vaudra mieux tuer un menuisier ou un comptable.
  • Deux cas de chicungunya détectés dans le sud de la France. Roselyne Bachelot est dans les starting-blocks.
  • Areva a reconnu certaines lacunes dans la sécurisation de ses employés. Et pour les centrales nucléaires ?
  • François Fillon a dit : "Nicolas Sarkozy n'a jamais été mon mentor". Mais il est le menteur de nombreux français.
  • Au prochain remaniement ministériel, pour de nombreux observateurs François Fillon tenait la corde pour se succéder à lui-même à Matignon. Depuis son interview publié dimanche, c'est plutôt la corde à sauter.
  • Raphaël vient de sortir un nouvel album intitulé "Pacific 231". Il se prend pour Arthur Honegger ?
  • Brice Hortefeux s'est rendu la semaine dernière au Mali. Notre ministre de l'intérieur a des notions bien vagues de nos frontières.
  • François Marie Banier a été congédié par Loréal. Il a droit à une indemnité de licenciement ?
  • Commentant son lapsus sur Canal +, Rachida Dati dit qu'elle n'a pas confondu "inflation" et "fellation", c'est juste sa langue qui a fourché. Quand on parle la bouche pleine...
  • Message personnel à Rachida Dati : "Une rentabilisation à 25% ou même moins pour une fellation nulle, je ne suis pas preneur".
  • Dans l'affaire Woerth, le juge Courroye a décidé de continuer son enquête préliminaire. Plus les préliminaires sont longs, plus c'est bon.

lundi 27 septembre 2010

jeudi 23 septembre 2010

mardi 21 septembre 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

A BORD DU "US ST 488"
Le remorqueur « US ST 488 » a été construit, comme 700 autres exemplaires, à New York en 1944. D’abord en service à Glasgow, il est arrivé au Havre le 9 octobre 1944 pour assister les « Liberty ships » et « Victoria ships » dans le 16ème port (C’est ainsi que les américains avaient rebaptisé le port du Havre, celui-ci étant le 16ème port libéré et utilisé par les troupes alliées). Ces navires assuraient l’intendance des troupes alliées, ravitaillement, renfort, relèves, grues, pontons, etc.

Au départ des troupes américaines, celles-ci laissent sur place leur matériel devenu inutile. C’est ainsi qu’ils vendent le « US ST 488 » en 1947 au port du Havre qui l’exploite sous le nom de « ST 8 » jusqu’à ce qu’il soit désarmé en 1989.

Sauvé de la démolition par des passionnés, il est intégré au Musée maritime et portuaire. En 1993, l’Association US ST 488 est créée pour l’entretenir et essayer de le refaire naviguer. Mais amarré dans le bassin Vauban, il est squatté, vandalisé, pillé.

Aujourd’hui, au quai Renaud, dans une enceinte sécurisée, les membres de l’association ont redonné son aspect extérieur d’origine à ce remorqueur qui est aujourd’hui le seul de ce type existant encore en France, susceptible de pouvoir naviguer.


Pour les spécialistes :

lundi 20 septembre 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

THE LH COUNTRY SHOW

hier au Magic Mirrors
avec THE MOONSHINE PLAYBOYS
et le WESTCOASTBAND

avec entre deux, un grand bal country