mercredi 31 mars 2010

BREVES

  • Robert Ménard, l'ancien président de "Reporters sans frontières" défend la peine de mort. Mais il précise : "Il va de soi que cette solution radicale n'est valable que si on est sûr à 100 % que les gens soient coupables". C'est évident si on veut les couper en deux.
  • Le villepenniste Georges Tron intègre l'équipe gouvernementale. Dans la catégorie "félonie", Eric Besson va se sentir moins seul.
  • Les États Unis et la Russie sont parvenus à un accord pour limiter à 1550 le nombre d'ogives nucléaires. C'est rassurant ?
  • Le commando qui a braqué le casino de Bâle aurait fuit en France. Aller chercher de l'argent en Suisse pour le placer en France, ces gangsters n'ont pas l'air très futés.
  • Eric Besson accuse Stéphane Guillon de racisme et de lâcheté. Il a vu ça dans son miroir ?
  • Bilan de 11 mois de grippe A en France : 308 morts et une disparue (Roselyne Bachelot).

mardi 30 mars 2010

NECRO

Hier soir, avant le match HAC-Guingamp, joueurs et spectateurs ont observé une minute de silence à la mémoire d’Eduardo Di Loreto mort il y a quelques jours en Argentine à la suite d’un malaise cardiaque. Il avait 80 ans.

Eduardo Di Loreto, c’est une figure emblématique du HAC, Après avoir passé 3 saisons de 1953 à 1955 sous les couleurs ciel et marine, il est revenu en 1958 pour écrire la plus belle page de l’histoire du club havrais. Cette saison là, celui qu’on surnommait « Tête d’or » marqua 29 buts et participa activement au titre de champion de France de 2ème division et la victoire en coupe de France, bien qu’il ne pût à son grand regret participer aux finales à cause d’une blessure au genou, blessure qui provoqua l’arrêt prématuré de sa carrière après avoir marqué 69 buts pour le HAC.

Fidèle à ses anciennes couleurs, il avait refait le voyage le 17 décembre 2002 pour participer au grand gala aux Docks Océane pour fêter les 130 ans du club doyen.

P.S. Je n'ai vu dans mon quotidien local aucune évocation de cette disparition. Je me trompes ?

lundi 29 mars 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

Les mannequins amateurs défilent pour les boutiques de l'AVENUE RENÉ COTY







dimanche 28 mars 2010

vendredi 26 mars 2010

PHOTOS

DANS LA MAISON DES CHATS, IL Y A...

DES CHATS-PITRES,





UN CHAT-CALE,
ET UN CHAT NORMAL,... ou presque.

mercredi 24 mars 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

SILENCE... ON TOURNE !

dans les rues du Havre, un film qui devrait s'intituler : "LE HAVRE"




mardi 23 mars 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

CHARLEMAGNE CENTENAIRE !... Ca se saurait !!!

En vérité, s’il est bien mort en 814 comme indiqué sur la plaque, le 28 janvier pour être précis, en ce qui concerne sa date de naissance, les historiens sont plus dubitatifs. S’ils s’accordent pour dire qu’il est né un 2 avril, ceux-ci hésitent pour l’année entre 742, 747 ou 748.

Tout cela le fait mourir au mieux à l’âge de 72 ans, ce qui pour cette époque est déjà un bel exemple de longévité.

dimanche 21 mars 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

RIO BRAVO

Remake, version teutonne... sans Howard Hawks, John Wayne,
Dean Martin, Ricky Nelson et Angie Dickinson...





samedi 20 mars 2010

SPORT

ON EN REVAIT... ELLES L'ON FAIT



Parties pour les bords de la mer d'Azov avec les 12 buts d'avance qu'elles avaient acquis dimanche dernier dans l'enceinte des Docks, elles ont confirmé leur supériorité en gagnant cet après midi contre leurs adversaires russes de Rostov sur le Don 20-19.
Bravo à Darly Zoqbi de Paula, Linda Pradel, Claudine Mendy, Christine Van Parys, Hadja Sawaneh, Maeva Guillerme, Marta Gega, Leslie Briemant, Karolina Siodmiak, Camille Aoustin, Deonise Cavaleiro, Rafika Marzouk et Stéphanie Akoa qui, pour la première fois, ont qualifié une équipe havraise pour des demi-finales de Coupe d'Europe.



Nos héroïnes sauront mardi si la route de leurs prochains exploits passe par l'Espagne, l'Allemagne ou le Danemark.

vendredi 19 mars 2010

LE HAVRE, MA VILLE...

Tandis qu’à leurs œuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses
Prépare en secret le printemps...








(...)

Puis, lorsque sa besogne est faîte,
Et que son règne va finir,
Au seuil d’avril tournant la tête,
Il dit : « Printemps, tu peux venir ! »
Premier sourire du printemps
(Théophile Gautier)

mercredi 17 mars 2010

BREVES

  • L'autre lundi, c'était la journée de la femme. Mais dès mardi matin, c'était reparti pour les 364 jours de l'homme.
  • A l'occasion de la journée de la femme, le grand journal de Canal + était présenté par Ariane Massenet et il n'y avait que des femmes sur le plateau. Mardi, Michel Denisot a repris les manettes : Un jour ça va, deux jours bonjour les dégats.
  • Le magazine Forbe diffuse la liste des plus grandes fortunes du monde. Ils sont 1011 de plus que l'année dernière à émarger dans la colonne "Milliardaires". C'est bien la preuve que la crise est dernière nous.
  • Les élections régionales en Languedoc-Roussillon, c'est chaud ! C'est pourquoi les électeurs ont choisi la Frêcheur.
  • Dimanche, c'était le premier tour des élections régionales. A Antraigues sur Valone, il a manqué une voix à gauche.
  • Entre 2005 et 2009, les ventes d'armes dans le monde ont augmenté de 22 %. Si on s'en réfère à l'adage : "Si tu veux la paix, prépare la guerre", ce serait plutôt une bonne nouvelle.

mardi 16 mars 2010

NECRO



Cher Jean,

La semaine dernière, lorsque j’écoutais dans ma voiture une compil perso des meilleures chansons françaises, en t’entendant chanter les vertus de ta môme, jeune ouvrière d’usine cristolienne qui refusait d’entendre les sirènes des vacances à Saint Paul de Vence, je ne pouvais m’éviter de regretter l’oubli dans lequel tu étais tombé. Faut dire que tu en avais l’habitude tant, tout au long de ta carrière de chanteur, les médias t’avaient ignoré, voire même rejeté par l’intermédiaire de Dame censure qui n’aimait pas ta voix juste, tes textes justes et l’homme juste que tu étais.

Aujourd’hui, parce que tu es mort, les portes te sont grandes ouvertes et d’où tu es maintenant, tel que je te connais, cela doit te faire bien rigoler.

Maintenant, tu rejoins le bistrot des copains où tu va retrouver ton pote Louis qui, grâce à toi, a évité l’indifférence que la France réserve habituellement à ses meilleurs poètes. Tu va y retrouver également tes amis Georges, Jacques, Léo et les autres qui t’y ont malheureusement précédé.

A nous, il ne reste plus que ton œuvre qui ne sera plus jamais enrichie. Mais grâce à ta grande copine Isabelle, celle-ci sera perpétuée pour que les vieux se souviennent toujours et que les jeunes te découvrent encore.

Et selon la formule consacrée qui te va si bien :

CHAPEAU, L’ARTISTE !

lundi 15 mars 2010

SPORT

LE HAVRE 30 - ROSTOV SUR LE DON 18

A l’inverse des footballeurs du HAC qui vont de déconvenues en défaites jusqu’à l’humiliation vendredi soir à Laval (4-0) et qui semblent porter plus d’intérêt à leur Porsche 4x4 qu’aux couleurs qu’ils défendent, les filles du hand ont une nouvelle fois fait honneur à leur maillot ciel et marine en battant, dimanche après-midi, les russes de Rostov sur le Don par 30 à 18 en ¼ de finale aller de la coupe d’Europe.

Les soviétiques, pensionnaires du championnat du pays double champion du monde, ne s’attendaient pas à une telle réception. Sûres de leur force, faisant preuve d’un exemplaire esprit d’équipe, les havraises qui, arrivées à ce stade de la compétition ne doutent plus de rien, les ont étonnées, surprises, usées et finalement écœurées au cours d’une heure de jeu pendant laquelle elles ont dominé leur sujet. Nos handballeuses ont donc conclu ce 7ème match de coupe d’Europe par une 7ème victoire et les 12 buts d’avance pour aller sur les bords de la mer d’Azov le week-end prochain, s’ils ne sont pas décisifs, représentent cependant un pas important vers la qualification pour la demi-finale, du jamais vu dans le sport havrais.


Après une heure de match intense, avant de regagner les vestiaires pour prendre une douche réparatrice largement méritée, les joueuses n’hésitent pas à partager leur bonheur avec le public et font preuve d’une disponibilité exemplaire en répondant aux interviews, en acceptant les sollicitations des chasseurs d’autographes, en posant pour des photos avec leurs jeunes admirateurs et tout ça avec le sourire.



Et si les footballeurs du HAC venaient faire un tour de temps en temps aux Docks Océane, histoire de voir comment ça fait de gagner…