samedi 31 décembre 2011

SPORT


ELLES ONT FAIT CHAUFFER LA BREIZH

On avait rêvé d’un séjour d’un an en Normandie pour la Coupe de la Ligue, finalement, c’est en Bretagne qu’elle passera l’année.


Les handballeuses d’Arvor 29 ont remporté la finale contre Mios à l’issue d’un match de haut niveau mais sans suspense. Il a fallu 5 minutes aux brestoises pour prendre l’avantage sur leurs adversaires pour porter leur avantage jusqu’à 11 buts (28-17 à la 39éme minute). Même si elles laissèrent un peu aller sur la fin du match, laissant les miossaises revenir dans les dernières minutes, elles avaient encore 3 buts d’avance au coup de sirène final (30-27). 











vendredi 30 décembre 2011

SPORT


ÉLIMINÉES !!!

C’est aux Docks que se déroule cette semaine la phase finale de la Coupe de la Ligue.


Délocalisée sur le territoire de la Normandie, les ¼ de finale ont vu la victoire de Fleury sur Toulon-St Cyr (37-32) à Flers, et la qualification de Mios aux dépends de Nîmes (32-30) à St Nicolas d’Aliermont. Quant à l’équipe de Metzqui jouait à Flers, vainqueur des sept éditions précédentes, elle s’est faite sortir d’entrée par Arvor 29 (26-22), l’entraîneur messin ayant choisi de mettre ses stars au repos.

Pour le HAC, chargé d’ouvrir les hostilités aux Docks face à Issy-Paris, il se qualifiait aisément (30-17), l’entraîneur isséeen ayant choisi la même tactique suicidaire que son collègue lorrain.



Hier soir, la 1ère ½ finale opposait Arvor 29 à Fleury. Les bretonnes, emmenées par un duo Julie Goïorani – Alexandra Lacrabère bien rodé, et avec une Cléopâtre Darleux intraitable dans ses buts, menaient 16-8 à la mi-temps, et l’affaire semblait entendue. Mais c’était sans compter sur les troupes de l’ex-havraise Rafika Marzouk qui remontèrent leur handicap en deuxième mi-temps pour néanmoins échouer au gong 31-28.



La seconde ½ finale opposait les handballeuses locales à Mios-Biganos. Si les havraises, dans leur salle partaient favorites, les choses s’avérèrent très vite beaucoup plus compliquées que prévues. Les internationales revenues du Brésil ornées d’argent et de bronze payaient leurs efforts précédents et leurs coéquipières jouaient un ton au dessous de ce qu’elles savaient faire et ce n’est pas la volonté et le talent de Dragica Kresoja et de Maakan Tounkara qui empêchèrent leurs adversaires de mener de 4 buts à la mi-temps. De plus l’arbitrage, loin d’être favorables aux locales n’arrangeait pas les choses. En 2ème mi-temps, les problèmes perdurant, les 4 buts se retrouvaient au tableau d’affichage au coup de sifflet final.



En voyant ces ½ finales, Olivier Krumbolz, l’entraîneur des vice-championnes du monde, a du se demander s’il n’avait pas fait une boulette en laissant à la maison le pivot brestois Julie Goïorani et l’ailière gauche havraise Maakan Tounkara, en outre élue meilleure joueuse du championnat de France en novembre, tant ces deux joueuses enthousiasmèrent les spectateurs des Docks Océane.



La finale opposera donc, ce soir, à 18 h 30 aux Docks, Arvor 29 à Mios Biganos.

mercredi 28 décembre 2011

LE HAVRE, MA VILLE...


RUE DE PARIS

Il y a une rue de Paris au Havre, comme il y a une rue du Havre à Paris. Son premier tracé date de 1530 mais elle est baptisée ainsi depuis 1793. Elle va de l’hôtel de ville au quai Southampton en passant entre le Volcan et le Monument aux morts et devant la cathédrale Notre Dame.
Au début du siècle, elle est le lieu de promenade incontournable des havrais. Véritable vitrine du Havre, elle est la seule à pouvoir rivaliser avec les plus grandes artères des grandes villes.



Entièrement détruite en 1944 elle fut reconstruite, quelques dizaine de mètres plus  à l’ouest, selon l’intention d’Auguste Perret  d’en faire une « rue de Rivoli » avec des galeries sous balcons débordants. Chaque immeuble d’un  nombre d’étages constant a été réalisé par un petit groupe d’architectes. Elle est devenue aujourd’hui une rue calme.







mardi 27 décembre 2011

LE HAVRE, MA VILLE...


OÙ EST-CE QUE TU CRÈCHE ?

Exposition de crèches d'Amérique à la cathédrale.

Etats Unis

Mexique

Brésil

Pérou

Pérou

dimanche 25 décembre 2011

BREVES


SPECIALES NOEL…

  • Jésus est né dans une crèche insalubre. Depuis, la législation sur les crèches a beaucoup évolué et la présence d’ânes et de bœufs en ces lieux est dorénavant interdite.
  • Austérité oblige : A l’arbre de noël de l’Elysée, tous les enfants ont eu le même cadeau, quel que soit leur âge : un sous-verre contenant la lettre de Guy Moquet.
  • L’année prochaine sera l’année des présidentielles. Quand on regarde la liste des candidats, on constate qu’il n’y a pas d’âge pour croire au Père Noël.
  • Promotion à l’occasion des fêtes : Aux pompes funèbres, il y a -20% sur la bière de noël.
  • Chez les verts, c’est Noël Mamère qui fait le Père Noël. Eva Joly voulait le faire cette année mais ses amis l’en ont dissuadée : Elle aurait été vite démasquée avec ses lunettes rouges.
  • Un homme a roué de coups sa compagne, la veille de noël. En comparution immédiate, il a expliqué au juge qu’il rêvait pour noël d’une dinde aux marrons.
  • Un individu portant grand manteau rouge et barbe blanche a été repéré dans les différents centres commerciaux de la ville où il se fait photographier avec des petits enfants sur ses genoux. Le père rouge pervers est activement recherché.
  • Après une nuit harassante, Le Père Noël a accordé une pause à ses rennes. On peut donc aller les voir paître pendant toute cette journée au stade de la route de Lorient qui, comme chacun sait, est le stade des rennes.

samedi 24 décembre 2011

ACTU


POUR VOUS, MESDAMES

…pour être la plus belle ce soir…