dimanche 30 décembre 2012

BRÈVES...


  • A la naissance de la fille de Rachida Dati, les médias se sont interrogés sur l’identité du père sans jamais obtenir de réponse. Et pour cause : même la mère ne le sait pas !
  • Le pape a un compte tweeter. On va pouvoir papoter avec lui.
  • On a eu Roger Pierre et Jean Marc Thibault, Poiret et Serrault, on avait Omar et Fred, Kad et Olivier, maintenant on a Copé et Fillon qui vont bientôt faire leurs débuts au cinéma dans « La guerre des couillons »
  • A la suite de son exil en Belgique, Gérard Depardieu revend ses vignobles bourguignons pour tenir une baraque à frites sur la place de Néchin.
  • Vincent Peillon, prévoit la création de 6770 postes pour la rentrée scolaire 2013. Tout cela a un coût et comme on disait autrefois «  Pour que l’école dure, amis, donnez ! ». Maintenant on dit : « Vincent, payons ! »
  • L’UMP est opposée au droit de vote des étrangers. Parce qu’à l’UMP, on n’aime pas qu’il y ait de la pagaille dans les élections.
  • Un succès dans la lutte contre l’obésité en France : Gérard Depardieu quitte le pays.
  • La vrai raison pour laquelle Gérard Depardieu quitte la France : Il n’y a pas de permis à points en Belgique.
  • Devant la recrudescence de morts aux sports d’hiver, l’inscription « SKIER TUE », sur fond blanc, entourée d’un cadre noir, pourrait devenir obligatoire sur chaque ski.
  • Vincent Marval, producteur et distributeur français, dénonce le niveau trop élevé des comédien(ne)s français(es). Et un comédien belge, ça gagne combien ?
  • Le conseil constitutionnel censure la taxation des (très) gros revenus à 75 %. Il est composé en majorité de fans de Gérard Depardieu ?
  • Conseil à tous ceux qui possèdent encore un calendrier 2012, dépêchez-vous de le finir : en 2013, la date de péremption sera passée.

jeudi 27 décembre 2012

LE HAVRE, MA VILLE...


IL Y A 60 ANS…

… le 27 décembre 1952, les statues de Bernardin de Saint Pierre et de Casimir Delavigne, tous deux écrivains havrais, étaient placées devant le palais de justice.

Œuvres de David d’Angers, elles furent inaugurées en 1853 et placées devant le musée. En 1893, elles déménagent une première fois pour aller place Gambetta, devant le théâtre. Cachées pendant l’occupation allemande, elles seront mises en 1952 à leur place définitive, de chaque côté de la porte du palais de justice.

Bernardin de Saint Pierre

Casimir Delavigne

samedi 22 décembre 2012

SPORT


ҪA, C’EST FAIT !

Hier soir, aux Docks, les handballeuses havraises retrouvaient leurs supporters pour leur entrée en Coupe de France au stade des 1/8ème de finale. Et ce sont les nîmoises que le sort leur avait désigné comme adversaire.
Bien que l’entraîneur gardois ait décidé de laisser au repos ses deux « européennes », Camille Ayglon et Blandine Dancette, ce match de reprise placé au milieu de nulle part, après une trêve internationale  et avant une reprise du championnat fixée au 9 janvier, n’était pas à prendre à la légère contre les 6ème du championnat de France.
Or, les 800 fidèles qui étaient venus assister à une qualification certaine à leurs yeux, restaient dubitatifs à la pause, car ils avaient l’impression que leur favorites s’étaient un peu amusées en route et les deux buts d’avance (14-12) étaient loin de mettre les havraises à l’abri d’une mauvaise surprise.
Mais en 2ème mi-temps, les joueuses locales revenaient avec plus d’envie, plus de pêche, plus d’application et les nîmoises voyaient petit à petit leurs ambitions se réduire à néant sous l’impulsion notamment d’Ana de Sousa (7 buts) Jovana Stoiljkovic (8 buts) et surtout Laurisa Landre (9 buts) élue meilleure joueuse du match par les spécialistes. Et c’est sur le score final de 39-29 que les joueuses du Havre se qualifiaient pour les ¼ de finale.

But de Jovana Stoiljkovic 
Dragica Kresoja ajuste l'ex-havraise Nicky Houba
But d'Ana de Sousa
Lorette Morel, entrée en fin de match apporte sa pierre à l'édifice
C'est Jean Claude Marlet, président du club des supporters (les Att'Hac hand) qui remet à Larissa Landre le prix de la meilleure joueuse du match

vendredi 21 décembre 2012